Accueil Santé Symptôme manque de fer, quelles sont les solutions pour y remédier ?

Symptôme manque de fer, quelles sont les solutions pour y remédier ?

Symptôme manque de fer, quelles sont les solutions pour y remédier ?

Plusieurs symptômes peuvent aider à identifier un manque de fer. La fatigue excessive et la chute des cheveux sont quelques signes annonciateurs d’une carence en fer. Le manque ou l’insuffisance de ce précieux minéral peut entraîner de graves troubles à votre organisme.

Pour pallier ces effets, les scientifiques ont mis au point des médicaments capables d’apporter le fer nécessaire au bon fonctionnement de l’organisme. Les informations contenues dans cet article sont destinées à vous faciliter le choix de la meilleure solution pour remédier à vos problèmes de carence en fer.

En quoi consiste un déficit en fer ?

Le fer est un minéral indispensable au fonctionnement de l’organisme humain. En effet, il est l’un des rares minéraux du corps qui interviennent dans la production des globules rouges. Il intervient aussi lors du transport de l’oxygène par l’hémoglobine vers les tissus et organes.

Avant la ménopause, la femme a besoin de plus de 15 mg de fer. En effet, lors de ses menstrues, des périodes de grossesse et d’allaitement, la femme a besoin davantage de fer. Les jeunes, les bébés, les personnes âgées ou les sportifs sont aussi des êtres qui ont besoin d’un apport régulier de fer. De façon générale, l’Homme a besoin de façon journalière d’une dizaine de milligrammes de fer pour garantir le bon fonctionnement de son organisme. Mais, lorsque ce précieux minéral arrive à manquer (moins de 20mg/ml), l’intéressée risque une anémie.

L’anémie est une diminution drastique de la quantité de globules rouges dans le sang. Lorsqu’on parle d’une anémie ferriprive, il s’agit d’une diminution de la teneur en fer. Cette insuffisance est souvent à l’origine de bien de maux. L’oxygène n’est plus transporté vers les cellules pour faciliter la production de l’énergie indispensable au bon fonctionnement des organes. Le symptôme le plus courant d’une carence en fer est la fatigue, mais il en existe bien d’autres.

Quels sont les symptômes d’une carence en fer ?

Très souvent, c’est suite à une analyse que le médecin arrive à savoir qu’une personne souffre d’une carence en fer. La plupart des personnes qui en souffrent ne le savent pas, car la fréquence des symptômes dépend du degré de l’anémie. Si des médicaments comme tardyferon peuvent être achetés sans ordonnance, la meilleure solution demeure les aliments riches en fer.

Les signes avant-coureurs d’une insuffisance de fer dans l’organisme sont multiples. Vous constaterez une fatigue anormale de votre organisme, une diminution des performances intellectuelles, un pouls rapide, des mains et des pieds froids. À cela, il faut ajouter un essoufflement exagéré en cas d’effort physique, un teint pâle, des maux de tête fréquents et des étourdissements.

La ferritine est résolue lorsque la quantité de fer n’est plus basse et que les symptômes ne sont plus fréquents. Il suffit d’adopter la solution adéquate, car une insuffisance de fer dans l’organisme peut entraîner des troubles cardiaques et des risques d’une naissance prématurée chez la femme enceinte.

Quelle est la solution appropriée à une anémie ferriprive ?

Faites surtout attention à votre alimentation, car il est aussi prouvé que trop de ferritine nuit à la santé et conduit à la fatigue générale. Pour donc s’assurer que son organisme regorge de réserves en fer suffisant pour son fonctionnement, il est conseillé d’avoir une alimentation équilibrée et riche en fer. Les aliments tels que la viande rouge, les poissons, les fruits de mer et les œufs ont une grande quantité de fer.

Pour lutter efficacement contre la carence ferritine, la meilleure solution demeure l’adoption d’une alimentation riche en fer. Dans les haricots blancs et de soja, les aubergines, les épinards et les céréales, il y a tout le fer nécessaire pour retrouver toute son énergie.

Vous aimerez aussi :