Accueil Autres Test de Gordon : qu'apprend-t-on sur notre personnalité ?

Test de Gordon : qu'apprend-t-on sur notre personnalité ?

Test de Gordon : qu'apprend-t-on sur notre personnalité ?

Connaissez-vous le test de Gordon ? C'est un outil indispensable pour inventorier la personnalité d'une personne afin de mieux appréhender son comportement. Dans la pratique, il s'agit d'un questionnaire basé sur l'assertivité individuelle, permettant de définir ses réactions physiques et psychologiques face à une situation définie. Ce test en révèle-t-il assez sur notre personnalité ?

À quoi sert le test de Gordon ?

Le test de Gordon, également appelé test d'assertivité ou de personnalité, est un inventaire de personnalité. Au fil d'un questionnaire préétabli, ce test cherche à évaluer le profil comportemental d'un individu afin d'appréhender ses réactions face à une situation particulière. Les tests de personnalité comme le test de Gordon sont essentiellement utilisés en entreprise, lors d'un processus de recrutement. Ces tests permettent de définir les traits caractéristiques d'un individu dans le but de déterminer son taux d'assertivité. Dans la pratique, le test de Gordon cherche à savoir si la personne est capable de maîtriser ses émotions dans toutes les circonstances.

Comment interpréter le test de Gordon ?

Tout individu développe les quatre comportements révélés par le test de Gordon. Cependant, certaines personnes et selon les circonstances, développent plus d'agressivité, de passivité ou de manipulation que d'assertivité. Selon les réponses que vous attribuez au questionnaire de Gordon, le test vous révèle votre côté dominant, au moment où vous le faites. Les résultats peuvent évoluer selon les circonstances, l'âge et le niveau de maturité de l'individu.

  • La personne passive se soumet généralement à l'opinion publique. Elle s'abstient d'extérioriser ses propres émotions pour faire plaisir aux autres. Elle prend rarement des initiatives personnelles et laisse souvent les autres décider à sa place. Elle a peur des critiques et atteint peu ses objectifs.
  • La personne agressive refuse de se soumettre. Elle exprime clairement ses besoins et ses émotions, sans tenir compte des autres. Elle a tendance à obliger son entourage à se soumettre à ses idées sans pour autant les manipuler. Elle se défend plutôt bien et atteint rapidement ses buts en dépit de sa relation avec les autres. Son impulsivité la met fréquemment à l'écart du public.
  • La personne manipulatrice pense que l'univers tourne autour d'elle. Elle se concentre davantage sur ses besoins, émotions et sentiments, sans respecter les droits des autres. Elle s'impose dans son milieu et utilise tous les moyens pour atteindre ses buts. De la culpabilisation au chantage affectif, en passant par les menaces, le caractère du manipulateur peut prendre plusieurs formes (doux, charmeur, discret, engagé, dévalorisant, etc.).
  • La personne assertive exprime ses besoins et ses émotions dans le respect total des autres. Elle établit un terrain de communication approprié et favorisant les échanges. Elle atteint généralement ses objectifs tout en satisfaisant les besoins d'autrui. Elle a une grande confiance en soi et maîtrise son environnement, quelle que soit la personnalité de la personne d'en face.

Test d'assertivité : comment reconnaître une personne assertive ?

Être une personne assertive, c'est être capable de communiquer ses besoins et ses émotions sans empiéter sur le bien-être des autres. Une personne assertive possède les atouts suivants :

  • Le respect : une personne assertive se respecte et respecte les autres. Elle recourt peu, voire jamais à la violence pour régler un conflit d'opinions et privilégie plutôt les échanges.
  • L'affirmation de soi : être assertif, c'est savoir doser son agressivité et sa passivité afin de trouver le juste équilibre dans ses propres réactions. Il s'agit de rester soi-même dans toutes les situations, sans prendre part dans une situation complexe au profit d'une entité particulière.
  • La maîtrise de soi : une personne à tendance assertive reste toujours calme. Elle maîtrise ses émotions et parvient à comprendre les comportements impulsifs des autres. Pour autant, elle ne se laisse pas facilement manipuler.
  • Le sens de l'égalité : l'assertif connaît ses droits et respecte ceux des autres. Il développe un grand sens de justice et d'égalité. Il sait se faire respecter des autres et leur permet aussi de défendre leurs intérêts et leurs droits.

La communication assertive : comment s'affirmer sans piétiner les autres ?

  • S'exprimer en utilisant la première personne du singulier "Je" pour signifier votre prise de responsabilité : "Je suis fatigué" au lieu de "Tu me fatigues".
  • Faire ou dire uniquement une chose en accord avec ses principes et ses valeurs : "Je pense ce que je dis, je dis ce que je pense".
  • Se poser des questions et oser poser des questions avant de s'exprimer sur un sujet non-maiîtrisé : "Je n'ai pas bien compris telle ou telle chose, pouvez-vous m'en dire un peu plus ?"
  • Oser dire NON sans se culpabiliser ni se justifier.
  • Avoir une haute estime de soi et rester positif dans toutes les situations.
  • Accepter les autres tels qu'ils sont sans chercher à les changer ou influencer leur comportement par un comportement positif et engageant.
  • Répondre sans réagir aux critiques en faisant confiance à ses propres jugements.
  • Être attentif et à l'écoute des autres pour garder le contrôle sur ses impulsions.

Vous aimerez aussi :